Échange de maison entre particuliers définitif : une transaction économique

L’échange de maison entre particuliers, le temps des vacances, on connaît. Par contre, l’échange définitif de bien reste quant à lui encore très confidentiel. Il représente en effet, selon les notaires, une partie très infime de leurs transactions. Pourtant, c’est avantageux pour les deux parties. Explications.

Fonctionnement de l’échange définitif de maison entre particuliers

Il s’agit tout simplement, comme le nom l’indique, de donner sa maison à un tiers qui nous donne la sienne en échange ! Ce transfert de bien est, comme une transaction immobilière classique, actée chez le notaire. Tout type de bien peut être ainsi durablement échangé : appartement/maison, résidence principale ou secondaire, terrains, logements locatifs…

Échanger deux biens de même valeur

Une juste estimation de la valeur des biens à échanger est préalable à tout troc définitif. Si vous passez pas un intermédiaire, alors c’est lui qui réalisera l’évaluation. Sinon, utilisez les estimateurs en ligne ou faites appel à un professionnel (agent immobilier, notaire) pour cette étape essentielle.

Si les biens ont la même valeur, alors les frais de notaires, partagés entre les deux parties, s’appliquent sur un seul bien.

Cependant, l’estimation financière d’un bien n’est pas un critère absolu dans ce type de transaction. On peut aussi tout à fait faire un troc entre ami(e)s de longue date, indépendamment du prix. On peut vouloir par exemple, l’âge avançant, échanger sa maison à la campagne contre un appartement en centre-ville. Et vice-versa.

Concernant les diagnostics immobiliers obligatoires, les propriétaires ont les mêmes contraintes.

Échanger deux maisons de valeurs différentes

La différence de valeur entre deux biens se nomme la ‘soulte’. Issue du vieux français ‘soste’ puis ‘solte’, la soulte est la ‘somme versée dans un partage pour rétablir l’égalité des lots‘. Cette somme de compensation n’est pas nécessairement pécuniaire. Il peut s’agir en effet de biens en nature comme des meubles par exemple.

Les frais d’achat immobilier (droits d’enregistrements, frais et débours + émoluments du notaire) sont calculés quant à eux sur le bien le plus onéreux.

Atouts de l’échange de maisons entre particuliers

Dans les deux cas, échanger sa maison avec un tiers est économique puisqu’il n’y a qu’un unique acte notarié. Autres atouts :

  • Simplification des démarches.
  • Crédit immobilier réduit voire inexistant.

A qui s’adresser pour échanger sa maison ?

L’échange de maison définitif étant une pratique méconnue, les offres sont encore malheureusement peu nombreuses. Et les délais, selon ceux qui ont testé la pratique, relativement longs. Il ne faut donc pas se trouver dans une situation d’urgence. Ni être trop sélectif non plus dans ses critères.

Il existe néanmoins quelques sites spécialisés : simpletroc.com, echange-immo.fr, switchim.fr, akirimo.com, faistroquer.fr…

Quant aux sites immobiliers classiques, ils commencent peu à peu à se lancer sur le marché du troc entre particuliers : immotrovit.fr., immobilier-france.fr… Le bon coin reste aussi toujours une valeur sûre en matière d’immobilier.

Dans ce contexte nouveau, avoir un interlocuteur qualifié peut être un atout. Expert du marché de l’immobilier, il :

  • pourra en effet réaliser une juste estimation immobilière de votre bien ;
  • sait quels sont les critères importants à vérifier : impôt sur la plus-value immobilière en cas de résidence secondaire ou de bien locatif, hypothèque…

Dans l’air du temps, l’échange de maison entre particuliers est amené à se développer. Selon un récent sondage d’Opinion Way pour Rakuten, 74 % des français sont en effet prêts à renoncer à l’achat de produits neufs. Le troc de maison définitif trouve tout naturellement sa place dans ces nouvelles habitudes de consommation éthique et responsable.