Mise en scène jardin : un nouveau concept de vente immobilière optimisée

Déclencher le coup de cœur immobilier, tel est l’objectif de la mise en scène jardin ! En effet, à l’instar du désormais bien connu ‘home staging’, le ‘garden staging’ valorise l’espace extérieur pour charmer les visiteurs. Et leur donner envie d’acheter au plus vite ! Explications.

Les principes de la mise en scène jardin

Tout comme le home staging, la mise en scène jardin est un relooking express pour vendre rapidement un bien. En présentant votre propriété à vendre sous son meilleur jour dès l’entrée, généralement les extérieurs, vous conditionnez ainsi déjà les futurs acheteurs. S’ils sont immédiatement séduits, ils se trouveront alors dans des conditions idéales pour continuer la visite. Et potentiellement acheter !

Vous l’avez compris. Tout comme l’aménagement intérieur, les espaces extérieurs nécessitent aussi un ‘coup de jeune’ pour optimiser les surfaces et embellir le décor.

Étape 1 : Ranger, Ranger et Ranger !

Rappelez-vous, le jardin est généralement le premier lieu où se posent les regards ! Il doit donc être impeccable (de même que le portail d’ailleurs !). Rangez et nettoyez.

Pas de vélos qui traînent donc ni de tas de compost desséché au milieu du jardin ! Pas de vieux barbecue graisseux non plus ou encore de vieux pots ébréchés dans lesquels agonisent de pauvres plantes en fin de vie ! Si vous n’avez pas de cabanon, entreposez le matériel de jardin à l’abri des regards. Nettoyez la terrasse et débarrassez-la aussi du vieux salon de jardin en plastique ! Etc.

En effet, les acheteurs potentiels doivent pouvoir se projeter facilement.

En un mot, pratiquez ce que les professionnels nomment le ‘space clearing‘. Créez un lieu débarrassé de toutes ses impuretés, prêt à accueillir alors votre nouveau décor.

Étape 2 : Remettre en état

Portail, portillon, allées, bordures, massifs, plate-bandes, pelouse, potager, arbustes, arbres… Une reprise en main de chaque détail s’impose à ce stade !

Une peinture qui s’écaille ? Repeignez ! L’effet est immédiat. Une allée ou une terrasse envahie par les mauvaises herbes et/ou la mousse : désherbez puis nettoyez au karcher ! Un gazon accaparé par les herbes adventices ? Utilisez un désherbant sélectif. Si le désherbage des allées du potager vous rebute, paillez tout simplement ! Plusieurs solutions alors : toile de paillage, paille, tontes de gazon, paillis plaquette de bois, écorces broyées, pouzzolane….

Cette reprise en main d’avant mise en scène de jardin se fait aussi sur les végétaux existants. Rajeunissez ainsi arbres et arbustes par des tailles adaptées (généralement à la fin de l’hiver) et plus esthétiques :

  • Éliminez tout bois mort.
  • Coupez les branches du centre qui se chevauchent afin d’apporter aux végétaux davantage de luminosité.
  • Supprimez le lichen et la mousse des troncs, vecteurs de maladies.
  • Buttez le pied des végétaux pour enlever les mauvaises herbes et ramener de la bonne terre.

Étape 3 : Mise en scène végétale

Enfin, le grand moment de la mise en scène du jardin est arrivé ! Alternez les points de vue pour organiser et optimiser l’espace. Cloisonnez pour structurer et ne pas tout dévoiler d’un coup. Jouez sur les couleurs, les matériaux, les perspectives, l’éclairage et les éléments de décoration pour séduire vos acheteurs :

  • Nouveaux pots et plantes qui attirent l’œil.
  • Grimpantes pour habiller les murs verticaux tristement nus.
  • Accessoires et éléments de décoration : lanternes, pas japonais, bordures et treillages style fer forgé, cadran solaire, girouette, statuette, gong, guirlande solaire…
  • Brise-vue occultant pour limiter le vis à vis, etc.

Levier de valorisation immobilière, la mise en scène jardin n’est pas seulement utile pour vendre un bien. Véritable chirurgie esthétique de l’environnement extérieur d’une maison, le garden staging incite en effet à mieux profiter encore de son jardin au quotidien !